ENSEIGNEMENT DES TIC AUX DEFICIENTS VISUELS



ASSOCIATION ET INFORMATIQUE ADAPTÉ AU CAMEROUN

Des associations s’occupent de l’informatique adaptée à la déficience visuelle au Cameroun: que fait donc le système éducatif

Au Cameroun, plusieurs associations s’intéressent à la nouvelle alphabétisation des déficients visuels à l’aide des technologies innovantes comme outils de communication. La plupart de ces associations, se sont intéressés au départ de l’intégration socioprofessionnelle du handicapé visuel. Avec la globalisation du monde, elles se soucient davantage de l’autonomie des déficients visuels à travers l’accessibilité à l’usage des Technologies de l’Information et de la Communication.

C’est ainsi qu’au Club des Jeunes Aveugles Réhabilités du Cameroun (CJARC), on observe particulièrement la mise en oeuvre des programmes d’alphabétisation à l’usage de l’écriture braille aussi bien intégral qu’abrégé, à la dactylographie braille et ordinaire, de formation à la mobilité, au sport, à l’élevage et l’artisanat afin de facilité l’insertion socioprofessionnelle. L’appui à la scolarisation des déficients visuels avec l’Ecole Primaire Bilingue Intégrée Louis Braille (EPBILB). Aujourd’hui, tout cela est couronné par l’accessibilité de l’informatique spécialisée au handicap visuel.

Au Collège de la retraite de Yaoundé, un centre sous-régional de formation à l’informatique adaptée à la déficience visuelle pour l’Afrique Centrale y est abrité. Ce centre est l’oeuvre d’une union tripatite entre l’ANAC (Association Nationale des Aveugles du Cameroun), le MINAS (Ministère des Affaires Sociales) et l’AVH (Association Valentin Haüy). Toute personne déficiente visuelle, élève ou non soucieuse de suivre une formation en informatique adaptée peut s’y former gratuitement. Le centre dispose d’un matériel ordinaire et adapté. La formation est centré sur un premier temps sur la connaissance de l’environnement d’apprentissage et des outils utilisés par les apprenants, ensuite l’usage de quelques logiciels particulièrement le logiciel de traitement de texte Word, enfin l’usage d’Internet pour s’informer et communiquer à travers le monde, etc.

L’Association Nationale des Aveugles Utilisateurs du Matériel Informatique du Cameroun (ANAUMIC) est l’association la plus jeune de toute. Crée en Août 2008, elle se fait connaître au fil des jours. Son objectif vise à mettre à la disposition des déficients visuels, les technologies innovantes et adaptées au handicap visuel requises pour l’accès à l’informatique en tant que discipline scolaire et outils d’information et de communication. Cette structure, l’ANAUMIC, encore à ses débuts se voient confronter à quelques problèmes particulièrement celui d’un financement permettant de rendre effectif les projets. Pour un premier temps, le Président de la structure et son Secrétaire Général se battent à travers les média visuels particulièrement les journaux et audio, la radio pour faire connaître l’ANAUMIC au grand public. Ils incitent également les déficients visuels, les familles de déficients visuelles et tout être humaine à comprendre qu’après la perte de vue, le handicapé visuel peut posséder une seconde vue s’il se laisse aller au merveille et au miracle que procure l’informatique adaptée à la déficience visuelle.

Avec les TIC, le non-voyant peut voir de nouveau d’autant plus qu’il peut écrire à la saisie de texte, il peut se relire à l’aide d’une synthèse vocale, il peut s’informer, il peut s’instruire, il peut aller aussi loin que possible avec les études. À ce titre, je vous conseille de lire les aveugles au travail de Philippe CHAZAL. Cet ouvrage vous édifiera davantage.

Quelques structures comme celles qui viennent d’être énoncées se battent afin que le déficient visuel ne soit pas comme l’a dit Bill Gate l’analphabète du troisième millénaire, celui qui ne maîtrise pas l »usage de l’outil informatique. Une question se pose: le système éducatif camerounais, qui est sensé s’occuper particulièrement des apprenants handicapés, qu’a t-il fait afin que l’informatique adaptée à la déficience visuelle soit intégrée dans les programmes scolaires de ces apprenants et mis en pratique? Qu’en est-il de l’informatique adaptée au handicap visuel dans un système éducatif inclusif?

 

 

 


  1. Saint-Raymond Clelia écrit:

    Bonjour,
    Je suis en France dans une petite ville dans le sud et on est une association qui crée un lycée hotelier pour déficient visuel avec diplome et travail assuré à la clé.
    Les cours et exercices se font sur informatique adapté.
    La formation dure 4 ans et est ouverte aux jeunes de 16 à 25 ans . De plus la formation est entièrement gratuite et les jeunes sont accueillis en internat avec des activités extra-scolaires organisées pendant les week-end et les vacances.
    Donc à tout hasard si tu es toi, ou des jeunes que tu connais, passionnée de cuisine vient nous rejoindre dans notre lycée, il reste de la place.
    A bientot
    Clelia Saint-Raymond

    Citer | Posté 6 août, 2009, 9:14

Laisser un commentaire

Micro 1311 |
lemajordome |
Le blog de Igor-Thomas-Aure... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | iTouch Mag
| applemania
| Agence Créativ'